Posted in Conseils

Comment ramer efficacement en Paddle ?

Comment ramer efficacement en Paddle ? Posted on 28 août 2019Leave a comment

Savoir comment ramer efficacement en paddle dépend de trois facteurs: la position du paddler sur la planche, la technique de rame et une fréquence de rame adaptée à l’activité pratiquée.

Les pieds bien centrés, parallèles à l’axe longitudinal de la planche, tourné vers l’avant  et suffisamment écartés, les genoux très légèrement fléchis.

Les pieds bien centrés, parallèles à l’axe longitudinal de la planche, tourné vers l’avant  et suffisamment écartés, les genoux très légèrement fléchis.

Une main est positionnée au sommet de la pagaie, l’autre main se place entre le tiers supérieur et la moitié du manche. L’angle de la pale doit être tourné vers l’avant.

La pagaie doit rentrer dans l’eau devant soi et ressortir au niveau des pieds. Alterner régulièrement de côté. Selon la distance à parcourir, adapter la fréquence et la puissance de rame.

La bonne position

Lorsque qu’on rame en paddle, il s’agit d’avoir la position adaptée pour ramer efficacement en limitant le risque de douleurs musculaires.

Tout d’abord, on va se positionner debout, tourné vers l’avant de la planche (les ailerons sont à l’arrière), les pieds parallèles et suffisamment écartés pour avoir un bon équilibre. Les orteils doivent se trouver approximativement à distance égale du nez et de la queue de la planche.

Pour avancer, on va alors se pencher légèrement vers l’avant (plus on progresse, plus on peut se pencher vers l’avant), les bras presque tendus devant soi. L’idée est de faire fonctionner le corps comme un ressort: on rame plus avec son corps qu’avec ses bras. Afin de solliciter prioritairement les muscles profond qui permettent de développer un maximum de puissance, on va garder le dos le plus droit possible avec le regard qui cherche l’horizon, droit devant.

La position des mains sur la pagaie est souvent galvaudée alors qu’elle est essentielle: la main droite vient saisir la poignée de la pagaie en pronation (paume vers le bas), la main gauche saisit le manche entre le tiers supérieur et le milieu de la pagaie, la paume de la main tournée vers soi. Cela pour ramer du côté gauche de la planche. Puis on inverse la position des mains en changeant de côté.

Comment bien ramer en paddle

La technique de rame

Position des mains et de la pagaie SUP

Une fois qu’on a assimilé la bonne position des mains et du corps, on ne sait pas encore comment ramer efficacement en paddle: il s’agit de prendre la pagaie dans le bon sens: la partie «bombée» de la pagaie se trouve vers l’avant et la partie concave est tournée vers soi.

La main supérieure sert à enfoncer la pagaie dans l’eau, puis à pousser la poignée vers l’avant alors que la main basse servira de point d’appui. On peut, ponctuellement, tirer avec la main basse pour développer un maximum de puissance mais ce n’est pas recommandé pour de longues randonnées sans quoi des douleurs musculaires et ligamentaires peuvent apparaître rapidement!

Le mouvement de la pagaie

La pale de votre pagaie paddle va chercher loin devant. On l’enfonce dans l’eau et on pousse avec la main supérieure alors que la main basse tire légèrement (ou pas du tout). La pale pousse alors l’eau vers l’arrière. On ressort la pale quand celle-ci arrive au niveau des pieds sans quoi on perd en glisse.

Bien ramer en paddle

Lors de premières sorties en paddle, on s’aperçoit vite que pour ne pas tourner en rond, il faut alterner fréquemment la pagaie de côté. Il existe cependant des techniques pour aller droit même sans changer la pagaie de côté.

Maîtrisée par les paddlers avancés , la technique dite du «col de cygne» permet d’aller droit sans besoin de changer de côté après quelque coups de pagaie. Pour cela:

  • la main haute va chercher loin sur le côté, en dehors de la planche afin de garder le manche le plus vertical possible.
  • la main basse est tonique, bien serrée pour piloter la pale avec précision
  • au début du mouvement, la pale a alors un angle légèrement tourné vers soi, presque parallèle à la planche
  • le mouvement de la pale fait un arc de cercle pour finir parallèle au rail (c’est le fameux col de cygne).
  • la pale ressort au niveau des pieds, pas au-delà
  • le mouvement doit être court et tonique pour utiliser le corps comme un ressort, plutôt que de forcer sur les bras
technique pour ramer en paddle

La maîtrise de cette technique permet d’aller droit en toute situation, même avec des planches courtes qui subissent pourtant plus facilement l’effet de row. Il est indispensable de maîtriser cette technique en course ou en surf pour se placer au meilleur endroit afin de prendre les vagues dans les meilleures conditions. Et en balade, quel confort une fois que l’on ne zigzague plus!

Fréquence, puissance, que privilégier?

Pour savoir comment ramer efficacement en paddle, il faut adapter sa conduite à l’activité pratiquée.

Ainsi, on va chercher une fréquence élevée de rame, mais sans chercher à forcer sur la pagaie lors de longues randonnées ou en course, alors qu’on va chercher un maximum de puissance en eau vive ou en surf. Cela permet d’avoir un bon appui dans les phases instables, et cela autorise les accélérations nécessaires pour franchir une zone difficile de rapides ou pour attraper une vague.

Dans le cadre d’une activité de type balade ou polyvalente, on va privilégier une fréquence de rame moyenne, en cherchant à ne jamais forcer sur les bras. C’est le meilleur compromis pour ramer longtemps sans trop se fatiguer. Idéalement, on laisse la planche glisser quelques instants sur sa lancée avant de repartir sur un nouveau mouvement de pagaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *